Vianney Décarie 28 novembre 1917- 6 septembre 2009

8 septembre 2009
vianney_decarie.png

À Montréal, le 6 septembre 2009, à l’âge de 91 ans, est décédé Monsieur Vianney Décarie.

Il laisse dans le deuil son épouse, Thérèse Gouin, ses enfants, Pascale, Dominique, Jean-Claude et Emmanuel, ses petits-enfants, Étienne et Clara, et sa belle-fille, Anita Low. Il laisse aussi son beau-frère, Ollivier Mercier Gouin, un neveu, et plusieurs nièces, ainsi que de nombreux amis et collègues.

Officier de l’Ordre du Canada, Grand officier de l’Ordre national du Québec, Vianney Décarie reste un philosophe de renommée internationale qui par ses écrits, son enseignement et son apport à l’administration de l’Université de Montréal, l’enseignement qu’il a dispensé sur la philosophie grecque, la philosophie médiévale et la philosophie de la religion, a permis la formation d’une relève de très haut niveau. Il a développé une étroite symbiose avec de grands penseurs français et a toujours défendu avec un courage tranquille, la liberté indispensable à tout développement intellectuel.

Docteur ès lettres de la Sorbonne, il a été invité à enseigner à Paris, McGill et Nanterre. Il fut président de la Commission canadienne de l’Unesco.

La famille tient à remercier le personnel du 6e De Bullion de l’Hôtel-Dieu et du Centre St-Georges. Leur reconnaissance va aussi à Madame Nirva Horacius.
Parents, amis et collègues pourront lui rendre un dernier hommage au complexe funéraire :

Alfred Dallaire Memoria, 1111 ave Laurier O., Outremont, 514 277-7778

le jeudi 10 septembre de 17h00 à 21h00. Les funérailles seront célébrées en l’église St-Viateur d’Outremont, le vendredi 11 septembre à 10h30. L’inhumation au cimetière Notre-Dame-des-Neiges suivra.

Au lieu de fleurs, des dons à l’Institut et Hôpital Neurologiques de Montréal pour la recherche sur la sclérose en plaques seraient appréciés (3801 rue Université, Montréal, H3A 2B4, 514-398-8825).

WordPress As Back End For Posh Widgets and OpenSocial Gadgets

26 août 2009

I developed for percolab.com, under the supervision of my friend Yves Otis a framework that can generate interfaces for OpenSocial gadgets (Orkut, iGoogle), widgets (Portaneo Posh) and HTML.

The goal of this framework is to offer to Québec’s immigrants a way to show to others and themselves their abilities. These abilities are regrouped in activities, themselves grouped under broader terms like Practical Life, Learning French, Experiences, About Me, Working Outside Québec and so on.

The idea is for the immigrant to be able to edit a widget in Posh, or a gadget in Orkut or iGoogle that is generated by the framework. The same core templates are used to generate all the interfaces.

Here’s two examples:

gadget.orkut.png
gadget.igoogle.png

You will note that nothing is really styled or designed. This is an early stage of the project where the designers have not yet worked on the templates.

The framework is based on the marvelous CodeIgniter. Fundamentally, here how it works. Sorry, I’m not very good at modelling, but you will get the basic idea.

schema_simple_epimm.png

Ok, it’s much more complicated than that. I’ll post about it later because the framework use MySQL 5.1 XML capabilities as an almost free form database, where the all the values populating the forms are filtered using a mix of SQL/XPath, XSLT and jQuery, bypassing PHP to do this work. Basically, you drop a form in the framework, and it just work, you don’t have to write new PHP code to handle the values, you don’t need to modify the database schema, you don’t need to edit a config file for the database like in Rails.

To get back to my schema, the first request to the framework is done by a GET from Posh/Orkut/iGoogle, and then, CodeIgniter throw back at the host of the widgets/gadgets a chunk of XHTML where all interactions (create, update, delete )are done with Ajax. In a way, the widget/gadget contains a self-contained mini application.

Some activities are basically resources where the user does not need to edit anything. The only thing he/she can do to contribute is to comment about the resource and add some pointer to other resources on the Internet. Yves, being what he is, asked me, why not using WordPress, so, average people who are not programmers will be able to edit the resources and control/approve the comments? Since WordPress offer a nice interface that almost anybody can use, I plugged WordPress for some activities on the framework.

Here’s an example of an activity of the kind « ressource ».

The top of the gadget.

orkutdico1.png

The bottom of the same gadget.

orkutdico2.png

The content of this gadget is coming from WordPress, and the comment fields, while done in the template that generate the gadget are done in the framework, are hook to WordPress.

When for example, Orkut load this particular gadget, the framework do an XML-RPC request to WordPress using the WordPress XML-RPC API with the methods metaWeblog.getPost and get the content of a specific WordPress post related to the resource needed. The framework also does a request to get all the approved comments for this post with the method wp.getComments. Then the framework throws back the content to the Orkut gadget.

When a user press the button to submit a comment, the values of the comment fields are send to the framework via Ajax (gadget.io.makeRequest() on Orkut/iGoogle and jQuery/$.ajax with Posh). Then the framework does an XML-RPC request with the method wp.newComment to the WordPress blog. The comment is inserted in the WordPress blog, and an email is sent to the administrator to approve this comment.

Here’s another schema that shows what is happening. (Gee, I should really learn how to use OmniGraffle.)

schema_simple2_epimm.png

Letting the framework doing the XML-RPC calls to WordPress is the way to bypass the troubles you get with Ajax and the same origin policy. Also, it’s easier to program this way, than trying to do this from the Orkut gadget or Posh widget, because these kind of environments are quite hard to debug.

So, to sum it up, the user of the gadget never goes to the WordPress blog, she/he never knows in fact that we are using a WordPress blog. We post the comment anonymously, and set WordPress to accept XML-RPC requests, and also allow commenter not to be registered in WordPress.

There was a catch that I have too figured out how to post comment under the name of the commenter on WordPress. In fact the solution was provided kindly by Joseph Scott on one of the WordPress forums. The basic idea, is to leave blank the name and password of the owner of the blog (param 2 and 3) with the method wp.newComment and install a plugin that will implement a filter to allow XML-RPC anonymous comment.

Sylvain Carle will be guest speaker at an event on using WordPress beyond the blog. I’ll guess I will now have to attend :) .

Update (2009-08-27): This conf is just too expensive for me (300 $ to 400 $ for 4 hours).

Rami G. Khouri: Two opposing trends, the same failure

12 août 2009

Very good piece by Rami G. Khouri:

The clash between the colonialism of Israel and the incompetence of Fatah is one of the great tragedies of the modern Middle East, but like all such dynamics it does not pass unnoticed. The rise of Hamas and other militant Palestinian movements has been a direct response to both of these trajectories, an organic Palestinian determination to resist both the pain of perpetual occupation and the added pain of Palestinian complicity in perpetuating this condition.
(…)
The three strategies on show – Israeli colonialism, Fatah’s acquiescence, and Hamas’ resistance – all reflect short-term approaches that are unlikely to generate lasting, just solutions to this conflict, while inflicting more moral pain and physical suffering on all concerned. There are no easy exits from this corner, though the starting point for any movement toward more effective and mutually beneficial policies is to accept that current approaches have been universally catastrophic for all concerned. This lesson is especially relevant for external mediators who try their hand at peace-making.

Rami G. Khouri, Two opposing trends, the same failure, The Daily Star

Retour de mon MacBook Pro

27 mai 2009

J’ai donc cueilli au Apple Store mon MacBook Pro dimanche dernier avec une nouvelle carte mère.

Le remplacement de la carte mère entraine la création d’une nouvelle adresse MAC dont se sert Time Machine. Je ne savais pas que Time Machine se servait de cette identification pour les copies de sauvegardes. Time Machine a donc voulu recommencer une nouvelle copie de sauvegarde. Mais comme mon Time Capsule de 500 Go n’avait plus qu’une quarantaine de Go disponibles, j’ai dû éliminer ma copie de sauvegarde et en recommencer une autre. C’est une situation qui est loin d’être idéale. Cela ne m’embêtait pas trop, car je n’ai pas une totale confiance dans Time Capsule, et je me sers aussi de Retrospect, et la dernière version est vraiment bien.

Le hic, c’est qu’Utilitaire Airport ne voyait plus Time Capsule, ni mon Apple TV, et ni mes Airport Express. Bien que la connexion Internet sans fil et par câbles Ethernet fonctionnait bien, le reste ne fonctionnait pas. Je ne sais pas si le problème était lié au changement de ma carte-mère, ou une corruption d’OS X, mais l’un dans l’autre, il y avait quelque chose qui clochait.

Lundi, j’ai passé plus d’une heure avec une technicienne d’Apple fort compétente. La lumière est venue quand elle m’a fait installer Utilisaire Airport sur mon PC que j’avais redémarré sur Vista. Sur Vista, Utilitaire Airport voyait Time Capsule et mes bornes Airport Express. Donc, Time Capsule n’était pas en cause et j’ai décidé mardi matin de réinstaller Leopard.

L’installation de type « Archiver et installer » s’est très bien passée. Je dois dire qu’Apple à fait un travail extraordinaire, moi qui installe des systèmes d’exploitation d’Apple depuis le système 7. Une fois le système réinstallé, et les mises à jour faites, tout s’est mis en place, et mon MBP semble fonctionner parfaitement.

Une des premières choses que j’ai faite est de copier des configurations serveurs dans une note sécurisée sur 1Password, et ensuite de synchroniser ce dernier avec la version que j’ai sur mon iPod Touch.

Les leçons que je retire de ces mésaventures.

1. Le iPod Touch est vraiment utile comme copie de sauvegarde pour ses contacts, son agenda (iCal), et 1Password. Je crois que mon expérience aurait été vraiment difficile de me passer de mon MBP si je n’avais pas eu mon iPod Touch. Ça me donne même à penser que je devrais peut-être m’abonner à Mobile Me.

2. Ubuntu 9.0.4 est vraiment utilisable comme plate-forme alternative à OS X. Évidemment, je préfère 100 fois plus OS X. Mais, je suis bien heureux de pouvoir aussi me servir d’Ubuntu qui est en code libre et gratuit. J’ai commencé sur Linux il y a je crois une dizaine d’années avec une distro faîte par Caldera. Après Caldera, j’ai longtemps utilisé FreeBSD sur mon PC d’appoint. Et je continue d’utiliser FreeBSD 6.3 sur mon serveur virtuel chez Johns Companies. Je ne crois pas que pour une serveur, je passerais à Ubuntu, mais pour chez moi, pas de problème. Pour le courriel sur Ubuntu, je suis passé d’Evolution à Thunderbird. Et pour la musique, d’Amarok (j’ai pas vraiment compris son fonctionnement), à Rhythmbox qui ressemble à iTunes et qui est aussi bien fait.

3. On ne peut pas se fier à Time Capsule pour ses copies de sauvegardes. Depuis un an que j’utilise Time Capsule, bien que j’apprécie son fonctionnement, il y a eu trop de cas où j’ai perdu des copies de sauvegardes parce que l’image sparse bundle était corrompue, ou que Time Machine s’emmêlait les pinceaux. Je crois que Time Capsule doit être vu comme l’auxiliaire de Retrospect, ou d’un autre logiciel de sauvegarde qui a fait ses preuves.

4. Le problème avec Time Capsule et Retrospect, c’est que si on a pas un Mac, on peut difficilement accéder à ses copies de sauvegardes. Bien sûr, en cas d’urgence, on pourrait acheter une version de Retrospect pour Windows ou Linux. Mais Retrospect n’est pas donné. En outre, bien qu’il existe des recettes sur l’Internet pour monter le disque dur de Time Capsule sur Ubuntu, je n’ai pas réussi à faire cela, et aussi, ça me semble vraiment jouer avec le feu. Je pourrais me servir d’un service de sauvegarde via Internet comme CrashPlan, mais j’ai pas envie de saturer ma connexion Internet par une sauvegarde. Par conséquent, en plus de Time Capsule et Retrospect, je vais aussi faire des copies de sauvegarde avec Carbon Copy Cloner qui est gratuit. Je vais mettre cela sur un disque dur USB que je pourrais monter sur Ubuntu ou Windows. Comme cela, si je dois aller chercher un ficher texte, comme du code, je pourrais faire cela.

5. Changer de carte-mère n’est pas trivial. Il est possible qu’OS X fût déjà corrompu avant que je change de carte-mère. Je crois que si l’on éprouve le moindre problème avec OS X avec ce changement, c’est mieux de réinstaller le système. Avec l’option « Archiver et installer », c’est une opération qui n’est pas très douloureuse et qui n’est pas laborieuse à accomplir.

Mon MacBook Pro est mort, prise 2

20 mai 2009

Donc hier, j’ai été au Apple Store sur la rue Ste-Catherine (Montréal).  J’ai amené sur mon iPod Touch la fameuse note technique qui devait faire en sorte que le remplacement de la carte mère sur laquelle est soudée la carte graphique devait ne rien me coûter. Pas si vite m’a dit le genius, car comme mon MBP ne redémarrait, il ne pouvait faire des diagnostiques et confirmer que c’était bien la carte graphique qui était en cause. Le remplacement de la carte mère avec la carte graphique coûte $ 900 dollars. Gasp! Mais bien sympa le bonhomme, il a été vérifier auprès des autorités supérieures, et m’a laissé en plan pendant 5 minutes.  De longues minutes plus tard, il confirmait que finalement, cela n’allait rien me coûter. Ouf! Le hic, c’est que je suis bloqué sur mon Dell Inspiron 531 (AMD) avec 1 GO de RAM.

Ubuntu 9.0.4 (Jaunty) sera donc ma plate-forme de travail pour les prochains jours. J’utilise Xfce comme window manager, je suis donc techniquement en Xubuntu, que je préfère à Gnome ou KDE. En général, je roule Ubuntu comme auxiliaire d’OS X. C’est pas mal Ubuntu, mais pas comparable à OS X. Mais je le préfère 100 fois à Windows Vista que j’ai aussi sur cette machine.  En plus, Ubuntu peux lire nativement HFS+ au contraire de Vista (il faut utiliser le graticiel HFSExplorer dans ce cas). J’ai donc ma librairie iTunes qui est sur un disque dur externe USB de 500 GO (LaCie) qui est géré par Amarok, et qui est une bonne alternative à iTunes pour la musique.

Je me suis installé NetBean 6.5 pour coder et que je suis en train d’apprivoiser. J’utilise Evolution pour le courriel qui est vraiment très bien. Pour Twitter, c’est à présent Gwibber, qui est juste passable, mais utilisable. J’utilise Google Docs, Google Calendar et Google Reader via Prism qui est moins bien que Fluid sur OS X (pas d’onglets). J’ai installé les différentes instances de Prism dans la barre des menus via les launchers de Xfce.

Pour mon Apple TV, j’ai redémarré le PC sur Vista, installé iTunes et utilisé HFSExplorer pour extraire une dizaine de films que je n’avais pas encore vu. Je l’ai ai copiés sur une liste de lecture de iTunes (mais en configurant iTunes pour qu’il ne copie pas les media dans sa propre librairie). iTunes a détecté mon Apple TV, et je l’ai configurée de tel sorte qu’Apple TV copie sur son disque dur les films au lieu de les avoir en flux comme je fais d’habitude avec mon MBP. J’ai laissé rouler cela toute la nuit, et ce matin, de retour sur Ubuntu. Et j’ai mes dix films sur mon Apple TV à regarder sans avoir besoin qu’une instance d’iTunes roule sur l’un des mes ordis. Maintenant, si je pouvais trouver où est le c cédille sur ce clavier….

Mon MacBook Pro est mort!

19 mai 2009

Mon MacBook Pro ne veut plus redémarrer et la carte vidéo est foutue. Je dois aller le porter aujourd’hui au Apple Store de Montréal. Je crois que je suis couvert par une garantie étendue d’Apple, car c’est un problème connu.

J’ai un iPod Touch avec tous mes mots de passe qui viennent du Mac et qui sont synchronisés avec 1Password. Mais il manque les mots de passe courriels et quelques uns pour mon serveur. L’un dans l’autre, le iPod Touch peut servir de roue de secours si vous avez certaines applications et qu’elles sont configurées (1Password, Mail, Tweetie, AIM, Safari, NewNewsWire, RSSPlayer, Calendrier, Contact, etc.).

J’ai Time Capsule pour mes copies de sauvegarde, en plus de Retrospect qui fait des sauvegardes sur des disques externes (mon PC/Ubuntu avec Samba, et un disque dur 500 GO LaCie USB).

J’ai aussi un Dell Inspiron 531 avec Windows Vista et surtout Ubuntu. Je poste ceci de mon PC/Ubuntu. J’ai configuré Evolution pour  mes deux comptes de courriel principaux sur scriptdigital.com et gmail. J’ai aussi configuré Pidgin pour AIM et Twitux pour Twitter.

Je ne sais pas si je vais pouvoir avancer beaucoup dans mon travail pendant que le Mac est en réparation. On verra avec Ubuntu. J’attends un gros bouquin sur OpenSocial, ça me fera de la lecture.

L’un dans l’autre, c’est vraiment utile d’avoir un iPod Touch pour conserver des informations essentielles, et une autre machine pour pouvoir continuer d’être productif. Le iPod Touch est détecté par Vista (sans iTunes) et Ubuntu comme appareil photographique et peut donc être rechargé.

Je crois que l’application qui me manque le plus sur Ubuntu, c’est Antidote. Bien qu’il existe une version pour Ubuntu, je ne vais pas acheter une autre version. Je risque de faire pas mal de fautes d’orthographes.

Me manque aussi iTunes pour la musique et les émissions en ballado-diffusion (quoique RSSPlayer pallie à cela un peu pour les podcasts). Pour les films, peut-être que je vais brancher ma librairies iTunes qui est sur un disque dur externe sur iTunes/Windows Vista pour avoir les films en partage sur mon Apple TV. Enfin, on verra.

Pour terminer, cette version de WordPress (2.7.1) est un véritable plaisir à utiliser avec FireFox 3. J’utilise le mode plein écran, et ça me fait penser à Googles Doc comme facilité d’utilisation. Maintenant, si je pouvais trouver le c cédille sur mon clavier au lieu de le copier de l’application Character Map à chaque fois, je serais parfaitement heureux.

Ah, les années 80

16 mai 2009

Merci encore à Gaëlle pour le souvenir.

emmanuel80petit.jpg

Josée Legault: Au-delà du voile

13 mai 2009

Bref, réduire le débat sur le port de signes religieux à une question d’intégration ou d’exclusion vise l’accessoire au détriment de l’essentiel. Car l’essentiel est ailleurs. Et il est politique.

Josée Legault, Au-delà du voile, Voix publique, voir.ca

Une fin de semaine à la campagne avec le Kodak Zi6

11 mai 2009

Cette fin de semaine, dans les Cantons de l’Est, j’ai étrenné un Kodak Zi6 prêté par mes amis de percolab.com pour que je m’en serve pour documenter les progrès de la coop ECTO. C’est un appareil versatile, assez amusant et simple à utiliser. J’ai fait un album sur Flick avec le résultat de mes clichés.

Zi6_0329

Zi6_0335

Zi6_0363

Garçon de café

3 mai 2009

Un jeune garçon de café à Aix-en-Provence en 1982. Merci Gaëlle pour la photo et le souvenir.

aix1982.jpg