Le « vrai » bilan de Sylvain Lafrance

Voici mon commentaire après avoir lu cette entrevue de Stéphane Baillargeon (un excellent journaliste du Devoir) et Sylvain Lafrance (le niveleur par le bas de Radio-Canada).

Stéphane Baillargeon, Bon baiser d’adieu de Lafrance, Le Devoir, 25 juin 2011
http://www.ledevoir.com/societe/medias/326232/bon-baiser-d-adieu-de-lafrance

Cher monsieur Baillargeon,

Je ne comprends pas qu’avec votre sens critique vous puissiez laisser toute sa place au discours lénifiant de Sylvain Lafrance. Ce type a détruit Radio-Canada comme phare culturel de la société francophone du Québec et du Canada. Le nivellement par le bas n’a cessé d’avoir le haut du pavé, et probablement la meilleure décision qu’il n’ait jamais prise fut de se décider enfin de partir. L’intégration Web de Radio-Canada est loufoque avec des technologies dépassées comme Flash qui ne permettent pas de regarder des extraits vidéo sur le iPad ou le iPhone et les plateformes mobiles en général. L’offre en baladodiffusion frise le ridicule quand on la compare aux autres grands diffuseurs publics comme France-Culture, la BBC, PBS ou NPR. Au lieu d’être à l’avant-pointe de la technologie, Radio-Canada a toujours un train en retard.

Il reste beaucoup de talent et d’intelligence à Radio-Canada, et on souhaite que ceux-ci émergent enfin et nous offre des contenus qui titillent notre esprit au lieu de cette soupe pseudoculturelle indigeste. Bon débarras! Et ressortez votre plume acerbe pour nous faire le « vrai » bilan des « réalisations » de Sylvain Lafrance au lieu de tomber dans notre unanimisme bien québécois.

Les commentaires sont fermés.