Vianney Décarie 28 novembre 1917- 6 septembre 2009

vianney_decarie.png

À Montréal, le 6 septembre 2009, à l’âge de 91 ans, est décédé Monsieur Vianney Décarie.

Il laisse dans le deuil son épouse, Thérèse Gouin, ses enfants, Pascale, Dominique, Jean-Claude et Emmanuel, ses petits-enfants, Étienne et Clara, et sa belle-fille, Anita Low. Il laisse aussi son beau-frère, Ollivier Mercier Gouin, un neveu, et plusieurs nièces, ainsi que de nombreux amis et collègues.

Officier de l’Ordre du Canada, Grand officier de l’Ordre national du Québec, Vianney Décarie reste un philosophe de renommée internationale qui par ses écrits, son enseignement et son apport à l’administration de l’Université de Montréal, l’enseignement qu’il a dispensé sur la philosophie grecque, la philosophie médiévale et la philosophie de la religion, a permis la formation d’une relève de très haut niveau. Il a développé une étroite symbiose avec de grands penseurs français et a toujours défendu avec un courage tranquille, la liberté indispensable à tout développement intellectuel.

Docteur ès lettres de la Sorbonne, il a été invité à enseigner à Paris, McGill et Nanterre. Il fut président de la Commission canadienne de l’Unesco.

La famille tient à remercier le personnel du 6e De Bullion de l’Hôtel-Dieu et du Centre St-Georges. Leur reconnaissance va aussi à Madame Nirva Horacius.
Parents, amis et collègues pourront lui rendre un dernier hommage au complexe funéraire :

Alfred Dallaire Memoria, 1111 ave Laurier O., Outremont, 514 277-7778

le jeudi 10 septembre de 17h00 à 21h00. Les funérailles seront célébrées en l’église St-Viateur d’Outremont, le vendredi 11 septembre à 10h30. L’inhumation au cimetière Notre-Dame-des-Neiges suivra.

Au lieu de fleurs, des dons à l’Institut et Hôpital Neurologiques de Montréal pour la recherche sur la sclérose en plaques seraient appréciés (3801 rue Université, Montréal, H3A 2B4, 514-398-8825).

Les commentaires sont fermés.